Bandes de sauvegarde

Récupérer des données à partir d’une bande de sauvegarde

Chez OnRetrieval.com, nous pouvons récupérer des données à partir de bandes de sauvegarde avec une garantie de réussite totale. Si vous avez perdu des données sensibles que vous souhaitez récupérer, n’hésitez pas à nous contacter.

Les unités de bande de sauvegarde (copie de sécurité) sont des unités de stockage séquentiels, ce qui les rend beaucoup plus lentes que les autres unités de stockage amovibles mais elles constituent néanmoins la meilleure option en termes de capacité et de prix.

Grâce à leur grande capacité de stockage, les bandes de sauvegarde nous permettent d’effectuer une sauvegarde complète sans avoir à changer l’unité de stockage au cours du processus. En cas de perte ou de problème, nous sommes en mesure de récupérer les données de sauvegarde dans les meilleures conditions.

Récupération de données à partir de bandes de sauvegarde de toutes sortes

DLT (Digital Linear Technology – technologie linéaire numérique) bandes d’un demi-pouce de large contenant des particules métalliques sur lesquelles les données sont enregistrées en serpentin sur des pistes parallèles groupées par paires.

Avec ce système, lorsque le processus d’enregistrement atteint la fin de la bande, le premier lot de pistes a été enregistré, puis les têtes changent de position et la série suivante de pistes est enregistrée en profitant du mouvement inverse de la bande, et ainsi de suite. jusqu’à ce que la bande soit pleine. Aujourd’hui, la plupart des disques qui utilisent cette technologie ont entre 128 et 208 pistes.

De plus, le type de tête utilisé dans ces unités et le processus de déplacement de la bande minimisent l’usure de la bande et prolongent sa durée de vie totale.

Bandes DAT : ces bandes ont été créées au format audio de qualité CD, mais en 1998, SONY et HP ont défini la norme pour le stockage de données numériques en appliquant cette technologie au stockage de données.

Les unités DAT utilisent une bande de 4 mm et le système d’enregistrement est similaire à celui des bandes vidéo. Étant plus lent que la technologie linéaire, ce système est utilisé uniquement lorsque la capacité est le critère le plus important.

La bande sort d’une cartouche à deux bobines et s’enroule autour un tambour cylindrique avec deux têtes de lecture et deux têtes d’écriture positionnées en alternance, de sorte que la tête de lecture vérifie ce qui est écrit.

La première tête d’écriture enregistre et la seconde tête (lecture) vérifie les données, la troisième enregistre à un angle de 40° par rapport au premier enregistrement et la quatrième vérifie. Bien que les données soient croisées, la polarité est différente et les données ne peuvent être lues que par la tête correspondante. Grâce à cette technique de croisement, il est possible de stocker un plus grand nombre de données sur la même quantité de bande.

Les bandes DAT sont au format DDS et DataDAT. Le protocole DDS est le plus courant.