Récupérer clés USB/cartes mémoire

La carte mémoire flash est un type de stockage non volatile qui utilise des circuits électroniques au lieu des supports magnétiques et optiques présents dans les disques durs et les CD/DVD. Cette composition permet de réduire considérablement les dimensions des dispositifs qui l’utilisent ainsi que d’augmenter sa résistance aux chocs car, faute de pièces mécaniques, elles sont moins sensibles aux dommages en cas de chute.

La première carte mémoire ayant vu le jour est la CompactFlash (connue sous le nom de CF) de la société SanDisk. Puis son format a évolué chaque année et les SmartMedia (SM), MultiMedia Card (MMC), Memory stick (MS), Secure Digital (SD) et xD sont apparues.-.
Récupérer carte mémoire AXS. Ce format de carte mémoire est plus particulièrement destiné à l’enregistrement de matériel au format RAW. Grâce à sa grande capacité et à ses vitesses de lecture/écriture, elle est idéale pour les flux de travail 2K et 4K.
Récupérer carte mémoire XQD. Ce format de carte mémoire est utilisé pour les caméscopes haute définition et les appareils photo numériques haute résolution. Elle offre des vitesses de lecture et d’écriture de 1 Gbit par seconde jusqu’à environ 4 Gbit par seconde et sa capacité de stockage peut atteindre des tailles supérieures à 2 To.
Récupérer carte mémoire SXS. Basé sur la technologie Compact Flash, ce type de carte est principalement utilisé pour l’enregistrement vidéo haute définition.
Récupérer CompactFlash. Créée en 1994, cette carte est en réalité divisée en 2 types : la carte de 3,3 mm et celle de 5 mm. Elles sont actuellement très largement utilisées pour les appareils photo numériques professionnels auxquels elles offrent la plus grande capacité de stockage existante (environ 12 Go).
Récupérer SmartMedia. Créée en 1995 par Toshiba, cette carte présente un design totalement différent des autres cartes : elle se compose d’une puce NAND à mémoire rapide intégrée mais ne comprend pas de contrôleur intégré afin de contrôler l’échange de données, contrairement aux modèles précédents.
Récupérer Multimedia Card (MMC). Créées en 1997 à l’initiative de Siemens et de ScanDisk, ces cartes figurent parmi les plus petites. Elles sont généralement utilisées dans les téléphones portables de dernière génération. Certains modèles offrent une sécurité avec cryptage et protection matérielle.
Récupérer xD-Picture Card (xD). Développées par Fujifilm et Olimpus (et fabriquées par Toshiba) les cartes eXtreme (dernière version) offrent des capacités de stockage allant jusqu’à 8 Go grâce à une architecture de cellules à plusieurs niveaux.
Récupérer Memory Stick (MS). Créée en 1998 et utilisée dans des produits tels que les appareils photo numériques, les lecteurs et les téléphones, il s’agit de la première carte à avoir développé la méthode des onglets pour éviter la suppression accidentelle des données. Actuellement, il existe sur le marché des modèles avec une capacité de 32 Go.
Récupérer Secure Digital (SD). Caractérisées par l’un des taux de transfert les plus élevés et intégrant un onglet de protection pour éviter la suppression accidentelle de données, ces cartes sont vendues avec un espace de stockage allant jusqu’à 4 Go.
Récupérer clé USB. Il s’agit d’une variante de la mémoire flash. Connue sous différents noms, elle est extrêmement populaire et a presque définitivement remplacé l’un des plus anciens composants de l’ordinateur : les lecteurs de disquettes. Il est presque normal que les BIOS autorisent l’ordinateur à démarrer à partir de ces périphériques flash.